• Le Caméléon Noir
  • par Jake Lamar
  • (Rivages/Noir 2003)
  • titre original "If 6 Were 9"
    traduit de l'anglais (états-unis) par Nicholas Masek

Pas facile, pour un journaliste noir, de repartir du bon pied quand on a fait scandale avec une falsification de sources. Faute de mieux, Clay Robinette assure des cours dans une université de second ordre de l'Ohio.

Mais par une nuit glaciale de février 1992, son collègue Reggie Brogus, 135 kilos, ancien militant de la cause noire, débarque chez lui avec une nouvelle inattendue. Clay tiendrait-il un scoop ? Pas vraiment... Brogus vient de trouver dans son bureau une jeune femme blanche, nue et morte. Détail gênant, Clay découvre sur place qu'il s'agit de pirate jenny, une étudiante avec qui il a eu une liaison. Brogus fait un coupable idéal, mais allez savoir pourquoi, Clay couvre sa fuite, quitte a se fourrer lui-même dans le pétrin...

Servi par un rythme enlevé et un ton satirique très drôle, le roman de Jake Lamar explore les zones d'ombre de l'identité afro-américaine des années soixante aux années quatre-vingt-dix.

  • Les Critiques :
  • "Un roman qui mêle lyrisme, ironie, information, maîtrise de l'intrigue, pour aboutir à une dénonciation de radicalisme devenu conformisme. Exquis et impressionnant."
  • --Hubert Artus, Rolling Stone
  • "Un roman drôle, bavard, rythmé d'un écrivain américain qui vit aujourd'hui à Paris."
  • --Sébastien Lapaque, Le Figaro
  • "Plus qu'un polar, la radiographie de l'histoire afro-américaine depuis les années 60....Tout le suspense qui sous-tend Le Caméléon Noir porte, en fait, une réflexion sur quelques enjeux essentiels de l'historiographie américaine."
  • --Joseph Ghosn, Les Inrockuptibles
  • "L'auteur noir américain Jake Lamar dévoile de manière crue le côté sombre de la lutte pour les droits civiques. L'Histoire brute, sans fioritures, avec ses héros et, surtout, ses salauds."
  • --Benjamin D'Alguerre, Zurban
  • "L'humour permanent et la dérision avec laquelle l'auteur nous raconte son histoire et l'Histoire donnent un ton très plaisant et enjoué à ce roman."
  • --Old Seven, Carnet de la noir' rôde
  • "Un thriller historique bien rythmé, remarquable par la lucidité de son regard sur les zones d'ombre de l'identité afro-américaine."
  • --Roger Gaillard, Le Temps, 22 mars 2003

> Retournez en haut de la page