• Confessions d'un fils modèle
  • par Jake Lamar
  • (Essais Payot | 07 jan 2009)
  • titre original "Bourgeois Blues"
    traduit de l'anglais (états-unis)
    par Françoise Bouillot

"Longtemps j'ai fait comme si mon père était mort. J'aspirais à une vie neutre, une vie simple et ordonnée, à l'abri de toutes les turbulences que je lui associais. Pas de furieuses empoignades, pas de catastrophes financières. Mais à vingt-sept ans, j'en suis arrivé à la conclusion que mon père et moi étions naturellement, fatalement de la même espèce, qui produit ces plus incommodes des Américains : des hommes noirs incapables de savoir où était leur place."

Dans ce travail de mémoire émouvant, sincère, subtil, Jake Lamar revient sur les années 1980, qui l'ont vu réaliser le rêve de son père : s'extraire de sa condition. Ce faisant, il décrit sans concession l'ambivalence de la bourgeoisie noire américaine, prise entre ses difficultés à s'insérer dans la société blanche et son désir de ne pas être rejetée par les autres Noirs.

  • Les Critiques :
  • "La lecture de ces passionnantes confessions permet de suivre le cheminement d'un futur écrivain, qui, depuis, s'est révélé une des voix les plus originales pour évoquer le thème du communautarisme."
  • --Claude Mesplède, revue Options, mars 2009